Catégories
Covid19

Epidémie Covid-19

Catégories
Parcours citoyen

CLASSE ENGAGÉE – Concours “Violences faites aux femmes : une affiche pour dire non” 5ème éd.

Pour la 2ème année consécutive les élèves, à l’initiative de Mme PINSON, Mme AMOURA & Mme MENDES, ont participé au concours intitulé “Violences faites aux femmes : une affiche pour dire NON !”. Cette action vise à sensibiliser, informer et responsabiliser les élèves, filles et garçons, ainsi qu’à les impliquer dans la prévention et la lutte contre ce type de violence. Les élèves de la classe engagée “Égalité ♀ – ♂” ont imaginé et conçu des affiches à cette fin.

Notre établissement a été primé. Félicitations aux élèves lauréats et à toute la classe engagée en faveur d’un monde plus juste !

COLLÈGES

3ème PRIX: Collège La Cerisaie, Charenton le Pont, classe de 4ème, affiche intitulée “En plus de l’anneau, il lui a passé les menottes”. Elèves: Louka, Maïa, Stacy

2ème PRIX: Collège Jules Vales, Vitry sur Seine, classe de 3ème, affiche intitulée “Éduquez vos fils, protégez vos filles”. Elèves: Maya, Nahla, Syrine

1er PRIX: Ensemble scolaire Jeanne D’Arc, Saint Maur des Fossés, classe de 4ème , affiche “Non à la violence”. Elèves: Alioune, Valentine, Hamou

PRIX Spécial du jury:

– Collège Henri Matisse, Choisy le Roi, affiche “Vous ne méritez pas ça!”(1), Elèves: Ella, Clothilde, Enzo

– Collège Pierre Brossolette, Melun, classe de 5ème, “Derrière le bonheur, se cache la douleur”. Elèves: Lauren, Laura, Julie, Yusuf, Ilyes

Et pour tester vos connaissances sur le sexisme, répondez au quizz : https://ppe.orion.education.fr/ilefrance/itw/answer/AIEwpOkzrDPrtDILxFLhdQ


PRIX SPÉCIAL DU JURY – Derrière le bonheur, se cache la douleur
Le silence n’est pas la seule chose qui tuera les femmes
Stop aux rapports forcés, les femmes ne sont pas vos objets !
Une femme peut en cacher une autre !
Catégories
Parcours artistique et culturel

MUSÉE D’ORSAY & MAISON VICTOR HUGO – Immersion dans le Paris du XIXème siècle…

À l’initiative de Mme DUMAREST, leur professeure de français, les élèves de 4 E munis de leur balluchon sont montés à Paris sur les traces de Victor HUGO, chef de file des romantiques, opposant obstiné au Second Empire et fervent militant contre la peine de mort. Des Misérables à Claude Gueux, celui qui fut la voix du peuple défendit jusqu’à son dernier souffle la paix, la liberté et porta l’espoir d’une Europe unifiée. Le jour de ses funérailles, plus de 2 millions de personnes se rassemblèrent pour suivre son cercueil dans le corbillard des pauvres. Ayant traversé tout le XIXème siècle, l’oeuvre de Victor HUGO témoigne des multiples révolutions, et rappelle combien le combat en faveur de l’instauration de la République fut difficile. Elle s’attache à décrire les transformations sociales liées à l’irruption de l’Âge industriel. Et c’est au musée d’Orsay, installé dans une ancienne gare, que les élèves ont étudié ces mutations au travers des collections de peintures, sculptures et photographies qui s’étendent de la Seconde République (1848) à la Première guerre mondiale (1914). Ils se sont questionnés sur les standards de l’époque : Pourquoi la Vénus lascive d’Alexandre CABANEL provoqua-t-elle l’admiration alors que l’Olympia d’Edouard MANET exposée la même année suscita un tel scandale ? Ils ont mesuré l’impact des innovations technologiques dans les Arts. Ils ont percé le mystère du cinématographe. Et c’est admiratif qu’ils traversèrent le jardin des Tuileries pour rejoindre la place de la Bastille, au centre de laquelle trône la colonne de juillet, érigée à la gloire des citoyens qui combattirent en 1830 pour la défense des libertés publiques. Longeant les artères haussmaniennes, ils rejoignirent enfin la maison Victor HUGO où ils parcoururent la vie du poète à travers ses meubles, ses objets et ses écrits. De cette escapade, ils retinrent les liens très forts qui unissent les disciplines étudiées en classe : des sciences à la littérature, des arts plastiques à l’Histoire… sans oublier la puissance de l’orchestre, dont l’écho traverse les siècles !


Catégories
Parcours citoyen

CLASSE ENGAGÉE – Sur le chemin de la démocratie & et de la paix, halte à Strasbourg…

Parce qu’il est passé par Brosso’, parce qu’il s’est construit par l’école de la République, parce qu’il veut offrir aux élèves d’aujourd’hui la même chance que celle reçue hier, Johan GOMES (directeur de cabinet et collaborateur parlementaire) a invité les élèves de la classe mémoire et celle de 3 D à visiter le parlement européen de Strasbourg. Partis à l’aube et traversant des paysages enneigés, nos élèves ont rejoint le bâtiment Louise Weiss érigé autour d’une agora elliptique. Entièrement vitré, l’édifice symbolise une démocratie ouverte et transparente. Son sommet, qui semble inachevé, incarne un projet européen en perpétuelle construction. Accueillis chaleureusement par l’eurodéputée Salima YENBOU, nos élèves ont pu longuement échanger sur la construction européenne, les institutions de l’Union et ses valeurs. Curieux et attentifs, ils se sont assis quelques instants pour observer les débats dans l’Hémicycle. Quelque peu fourbus par le voyage, ils ont repris des forces sur le marché de Noël qui s’étend au pied de la cathédrale Notre-Dame. Fleurant la cannelle s’échappant des jus aux épices, ils ont aussi découvert les bredeles et autres biscuits de Noël. Après une nuit passée dans un gite recouvert d’un épais manteau blanc, les élèves ont préparé la visite du camp de concentration de Natzweiler-Struthof. Prolongeant leur cours d’Histoire, ils ont arpenté avec grand intérêt les allées du camp où les conditions inhumaines de travail et de détention, la malnutrition, les sévices des SS ainsi que les nombreuses exécutions ont provoqué le décès de milliers de détenus. Du gibet jusqu’à la nécropole, ils ont senti la mort planer sur ce site dédié à la mémoire de ceux qui y ont laissé la vie… mais aussi le souffle inextinguible de l’espoir et de la liberté :

« Il faut que la pierre sculptée perpétue, sur la terre de France, l’héroïsme et le martyre de ces soldats sans uniformes, combattants de la liberté qui, à travers la pire épreuve, ont sauvé l’honneur » Léon Boutbien, ancien déporté du KL Natzweiler.

Pleinement inscrit dans les programmes, ce séjour a permis aux élèves de parcourir un pan de notre Histoire, des guerres à la paix, du totalitarisme à la démocratie… Un immense merci aux professeurs accompagnateurs et toute notre reconnaissance à Johan GOMES et Salima YENBOU pour avoir accompagné nos jeunes dans l’apprentissage de leur citoyenneté !


Parlement européen – STRASBOURG
Parlement européen – STRASBOURG
Parlement européen – STRASBOURG
Parlement européen – STRASBOURG
Parlement européen – STRASBOURG
Parlement européen – STRASBOURG
Parlement européen – STRASBOURG
Parlement européen – STRASBOURG
Parlement européen – STRASBOURG
Marché de Noël – STRASBOURG
Marché de Noël – STRASBOURG
Marché de Noël – STRASBOURG
Marché de Noël – STRASBOURG
Marché de Noël – STRASBOURG
Marché de Noël – STRASBOURG
Marché de Noël – STRASBOURG
Gite Le Clos Malpré – SENONES
Gite Le Clos Malpré – SENONES
Gite Le Clos Malpré – SENONES
Gite Le Clos Malpré – SENONES
Gite Le Clos Malpré – SENONES
Gite Le Clos Malpré – SENONES
Gite Le Clos Malpré – SENONES
Gite Le Clos Malpré – SENONES
Parce qu’à Brosso’, on conserve l’esprit sport, quoiqu’il arrive !
Parce qu’à Brosso’, on conserve l’esprit sport, quoiqu’il arrive !
Parce qu’à Brosso’, on conserve l’esprit sport, quoiqu’il arrive !
Camp de concentration de Natzweiler-Struthof
Camp de concentration de Natzweiler-Struthof
Camp de concentration de Natzweiler-Struthof
Camp de concentration de Natzweiler-Struthof
Camp de concentration de Natzweiler-Struthof
Camp de concentration de Natzweiler-Struthof
Camp de concentration de Natzweiler-Struthof
Catégories
Parcours avenir

TOUS EN STAGE – À la découverte de grands groupes

Vingt élèves de 3ème ont eu la chance d’être accompagnés par l’association “Tous en stage” pour leur première observation du monde économique et professionnel. Durant ce stage d’observation, ils ont pu rencontrer de nombreux professionnels et découvrir de grands groupes tels que :

  • Sopra Steria dans le domaine du numérique
  • TF1 dans le domaine des médias
  • Leclerc dans le domaine du commerce et de la grande distribution
  • Microsoft dans le domaine informatique
  • ADP Orly dans le domaine aéroportuaire

Voyageant dans toute l’Ile de France, ce fut également l’occasion d’expérimenter la mobilité. Pour clore cette semaine, les stagiaires ont présenté un oral de restitution devant un jury, curieux d’entendre les leçons tirées de cette première expérience du monde de l’entreprise.


Leclerc – DAMMARIE LES LYS
Leclerc – DAMMARIE LES LYS
Leclerc – DAMMARIE LES LYS
Leclerc – DAMMARIE LES LYS
Leclerc – DAMMARIE LES LYS
Leclerc – DAMMARIE LES LYS

Microsoft – ISSY LES MOULINEAUX
Microsoft – ISSY LES MOULINEAUX
Microsoft – ISSY LES MOULINEAUX
Microsoft – ISSY LES MOULINEAUX
Microsoft – ISSY LES MOULINEAUX
Microsoft – ISSY LES MOULINEAUX
Microsoft – ISSY LES MOULINEAUX
Microsoft – ISSY LES MOULINEAUX
Microsoft – ISSY LES MOULINEAUX

ADP ORLY
ADP ORLY
ADP ORLY
ADP ORLY
ADP ORLY
ADP ORLY
ADP ORLY
ADP ORLY

Oral de restitution – SOPRA STERIA
Oral de restitution – ADP ORLY
Oral de restitution – TF1
Catégories
Parcours avenir

SEMAINE DE L’INDUSTRIE – Elles bougent à THALES !

Dans le cadre de la semaine de l’industrie, les filles de 3 D & 3 F sont parties à la découverte du groupe THALES. À l’initiative de l’association “elles bougent”, qui vise à promouvoir les carrières scientifiques auprès d’un public féminin, elles ont pu se projeter en échangeant avec des ingénieures, des techniciennes et des étudiantes. Le site de Chatou emploie 173 employés dont 39 femmes. Il abrite diverses activités : ingénierie, recherche & développement, vente… en lien avec l’aéronautique. Alors mesdames, laquelle d’entre vous inventera le prochain radar, développera le futur système de navigation ou commercialisera le cokpit de demain ?


Crédit photo : THALES
Crédit photo : THALES
Crédit photo : THALES
Crédit photo : THALES
Catégories
Parcours citoyen

RESTOS DU COEUR – Dépassé le chacun pour soi…

Grâce à la convention signée cette année entre le collège et les restos du cœur, les élèves de SEGPA de l’atelier “hygiène, alimentation, service” ont confectionné des soupes de tomates et de champignons à partir de surplus invendus.

Ils ont procédé à la livraison ce vendredi 18 novembre 2022. Ils ont été accueillis par une haie d’honneur et des applaudissements nourris de la part des bénévoles, fiers de voir la relève assurée. #Solidarité en action


Catégories
Parcours artistique et culturel

CLUB MUSIQUE – Puisque tu pars ♪♫

À Brosso’, de nombreux élèves arrivent, d’autres partent… Et pourtant, il y a des élèves que l’on ne peut oublier, des élèves qui marquent notre esprit par leur engagement et leurs valeurs. C’est le cas d’Ayat qui nous quitte, le coeur serré, pour voguer vers d’autres horizons. Avant de partir, elle a rendu un bel hommage à M. Dalmard, en interprétant sa chanson favorite Machistador de Mathieu Chédid. Et pour la dernière séance du club musique, elle a partagé avec ses camarades le titre d’Angèle Nombreux. Nous lui souhaitons de conserver intacte cette passion pour la musique et de pleinement s’épanouir dans le nouvel établissement qui aura la chance de l’accueillir.

Que la vie t’apprenne
Mais que tu restes la même
Si tu te trahissais nous t’aurions tout à fait perdu
Garde cette chance
Que nous t’envions en silence
Cette force de penser que le plus beau reste à venir
Et loin de nos villes
Comme octobre l’est d’avril
Sache qu’ici reste de toi comme une empreinte indélébile

Jean-Jacques Goldman, Puisque tu pars, 1987.


Ayat interprète Machistador de M.

Ayat interprète Nombreux d’Angèle
Catégories
Parcours citoyen

ARMISTICE – “Ce n’est qu’avec le passé, qu’on fait l’avenir”

Ce vendredi 11 novembre 2022, les élèves de la classe mémoire encadrés par M. DESBORDES ont participé à la cérémonie de célébration de l’Armistice. Ils y ont honoré la mémoire de ceux qui se sont battus pour notre pays en lisant des témoignages de la Première Guerre mondiale. #Fiers des élèves engagés de Brosso’ !


MESSAGE
À l’occasion du 11 novembre 2022
Journée nationale de commémoration de la Victoire et de la Paix
Hommage à tous les « Morts pour la France »
de Monsieur Sébastien Lecornu, ministre des armées
et de Madame Patricia Mirallès, secrétaire d’État aux anciens combattants et à la Mémoire


La nouvelle de la Victoire se répand à la volée dans tout le pays, de clocher en clocher. L’écho du clairon vient d’annoncer la fin d’un conflit qui a éprouvé le monde et décimé les Hommes. La fureur du canon s’est enfin tue, couverte par un immense éclat de joie. 11 novembre 1918, il est 11 heures : c’est l’Armistice. Pour des millions de soldats venus du monde entier, c’est la fin de quatre terribles années de combat. Le soulagement est immense.


La guerre est finie, mais pour les survivants commence un funeste décompte, celui d’un million quatre cent mille soldats français tombés au champ d’honneur, de quatre millions de nos militaires blessés ou mutilés, ces braves aux « gueules cassées » qui plongent la Nation entière dans l’effroi et l’émotion. Le traumatisme est mondial. En tout, ce sont près de 10 millions de soldats qui ont été tués, 3 millions de veuves et 6 millions d’orphelins. Les morts sont presque aussi nombreux parmi les civils. Ceux qui sont revenus des combats racontent la puanteur des tranchées et le fracas des obus. Ils expliquent la peur avant les charges, le courage qu’il faut pour sortir des abris et donner l’assaut aux lignes ennemies sous la mitraille. Ils disent l’horreur du spectacle de leurs frères d’armes qui tombent à leurs côtés.

Souvenons-nous de leur bravoure et de leur sacrifice. Commémorons ces soldats dont les noms doivent rester gravés dans nos mémoires comme ils le sont sur nos monuments aux morts, dans les villes et les villages de France, dans l’Hexagone comme dans les Outre-mer. Souvenons-nous des soldats venus d’Afrique, du Pacifique, des Amériques et d’Asie, de ces soldats alliés venus verser leur sang pour la France, et défendre avec nous la liberté sur une terre qu’ils ne connaissaient pourtant pas.


Le sacrifice de nos Poilus nous oblige, il nous rappelle que la Paix a un prix, et que nous devons être désormais unis avec ceux qui étaient hier nos adversaires, car « ce n’est qu’avec le passé qu’on fait l’avenir », écrivait Anatole France. Ce souvenir, ce sont les jeunes générations qui doivent désormais s’en emparer, pour venir raviver la flamme de la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, pour notre liberté. C’est la reconnaissance que la Nation doit à ses combattants, à ceux qui sont tombés et à ceux qui ont survécus. Aux combattants d’hier et à ceux d’aujourd’hui, comme à leurs familles et ayants droit, la Nation doit continuer d’assurer réparation, reconnaissance et droit, comme l’a voulu le Président de la République. Cette année nous honorons deux soldats morts pour la France au Mali : le maréchal des logis chef Adrien Quélin et le brigadier-chef Alexandre Martin. Honorons leur sacrifice et celui de tous les soldats qui ont versé leur sang pour la France. Le monde était convaincu en 1918 que la Première guerre mondiale devait être la « Der des der », la dernière des dernières. Nous savons ce qu’il advint de cet espoir et aujourd’hui, en ce 11 novembre 2022, alors que la guerre est de retour sur notre continent, n’oublions pas le combat des Poilus pour la Paix et le sacrifice de nos soldats morts pour la France.


Vive la République ! Et vive la France !


Crédits photos : ville de MELUN
Catégories
Vie de l'établissement

CÉRÉMONIE DE REMISE DES DIPLÔMES – 200 lauréats du CFG & DNB

Mardi 8 novembre 2022, nous avons célébré la réussite des élèves, l’accompagnement des familles et l’engagement des professeurs. Lors d’une cérémonie républicaine, nous avons remis 145 diplômes du brevet et 55 certificats de formation générale. 22% des candidats ont été reçus avec la mention assez-bien, 18% avec la mention bien et 13% avec la mention très bien. Mme BEAULNES – SERENI, conseillère départementale a offert à ces derniers un chèque d’une valeur de 30 euros pour récompenser leur rigueur dans l’indispensable travail de révision.

Il y a 4 ans, nous prenions avec M. LIONNET, la direction de l’établissement. C’est donc avec beaucoup d’émotion que nous avons remis leur diplôme aux lauréats que nous connaissons depuis la 6ème. C’est avec beaucoup de confiance que nous les avons vus grandir, apprendre et progresser. C’est avec beaucoup de fierté que nous observons leurs premiers pas au lycée. Nous leur souhaitons à tous d’éprouver le goût de l’effort, le plaisir d’apprendre et la joie de réussir quelle que soit la voie choisie.

Il y aura des moments de travail intense, des instants de découragement, des peurs et des doutes mais qu’ils restent ambitieux et qu’ils n’oublient pas de conquérir leurs rêves !


Catégories
Vie de l'établissement

SILENCE, ON LIT – Le retour…

Lire, c’est accéder aux savoirs et élargir son horizon culturel, mais lire, c’est avant tout un plaisir… Que vous aimiez les livres d’aventure, les romans historiques ou les contes fantastiques, vous trouverez toujours un ouvrage à votre goût. C’est pourquoi nous renouvelons le quart d’heure de lecture les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Seuls impératifs : conserver le silence et apporter un livre. Pour vous aider dans vos choix, nous partageons ci-dessous une liste de “coups de coeur” dans laquelle vous pourrez piocher en fonction de vos centres d’intérêt. Les médiathèques de la Boussole, de l’Astrolabe & le centre de documentation et d’information du collège (CDI) proposent des prêts à titre gratuit. Alors, calez-vous confortablement dans votre siège pour vous plonger avec délice dans un livre de votre choix ! Ouvrez grands les yeux, vous voyagez…